Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 14:50

~~L'aide européenne ne doit pas se substituer aux engagements nationaux

Rennes, 16 sept 2015 (AFP)

- L'enveloppe de 62 millions d'euros accordée à la France par Bruxelles pour faire face à la crise sans précédent que traversent les éleveurs « ne doit pas se substituer aux engagements nationaux », a déclaré mercredi à Rennes le président de la Fnsea, Xavier Beulin, qui s'en est pris au ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. Après une manifestation des agriculteurs à Bruxelles le 7 septembre, la Commission européenne a proposé 500 millions d'euros pour tenter de régler la crise actuelle de l'élevage, sous forme d'enveloppes fournies à tous les États membres, dont 62 millions pour la France. Evoquant les décisions annoncées par le ministère de l'Agriculture pour faire face à la crise après l'imposante manifestation de plus de 1.500 tracteurs à Paris le 3 septembre,

Xavier Beulin, qui s'exprimait dans le cadre du Salon des productions animales (Space) qui se tient à Rennes jusqu'à vendredi, a déclaré : « Il va falloir que le ministre (Stéphane Le Foll) mouille sa chemise, lui et son cabinet, car on ne va pas attendre. Je regrette qu'il ne soit pas venu au Space pour s'expliquer car il était attendu ».

Pour la première fois depuis 20 ans, aucun ministre en exercice ne devrait, sauf décision de dernière minute, se rendre au Space où les organisateurs avaient invité, outre le ministre de l'Agriculture, le Premier ministre Manuel Valls. « Sur le court terme, on met la pression car c'est urgent, urgent. Mais il y a aussi du structurel », à savoir le volet « investissements » du plan d'aide, a rappelé le responsable syndical. A ce sujet, il a précisé « n'avoir jamais demandé trois milliards d'aide à l'Etat » mais simplement dit que, si l'objectif était de redonner de la compétitivité à la filière (producteurs et filière industrielle), « il faudrait environ un milliard d'euros par an (d'investissements) sur trois ans ». « Nous avons demandé un soutien coordonné de la puissance publique » afin « qu'il y ait une cohérence dans les différentes interventions publiques », a déclaré Xavier Beulin, indiquant au passage avoir demandé que les agriculteurs « puissent disposer de l'équivalent du Cice » mis en place par le gouvernement à destination des entreprises. Enfin, le président de la Fnsea a déclaré avoir rencontré mardi la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, avec laquelle, a-t-il dit, il a eu une « discussion franche ». L'objectif est en substance de réexaminer dans les prochains mois toutes les normes existantes en matière agricole, qu'elles concernent « l'eau, l'air, les installations, l'irrigation ». « Nous allons tout revoir », a déclaré Xavier Beulin, se félicitant de la « pause » en matière de normes, françaises et européennes, annoncées par Manuel Valls.

Partager cet article

Repost 0
Published by SJDP
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de SJDP
  • Le blog de SJDP
  • : Actualités locales cantonales etnationales Revue de presse Evements Pont St Esprit Canton france
  • Contact

Recherche