Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 19:09

Les manifestants bretons qui protestent ce samedi encore contre l'écotaxe ont adopté comme symbole de leur mouvement des bonnets rouges Armor Lux. A cela, trois bonnes raisons.

1. C'est made in Quimper. Armor Lux, c'est made in Bretagne avant d'être made in France comme osait le suggérer Arnaud Montebourg dans sa marinière. Jean-Guy Le Floch, le PDG de la marque, se défend d'être à l'initiative du coup. "Des amis m'ont appelé, j'ai accepté", a-t-il indiqué. Plusieurs milliers de bonnets ont été vendus pour environ 4 euros pièce, a-t-on indiqué chez Armor Lux.

2. A la tête des bonnets rouges, un communicant hors-pair : Thierry Merret, à la tête de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) du Finistère. Cet agriculteur, qui se dit "breton, européen, mais surtout pas jacobin", arpente les plateaux télévisés depuis des semaines. Il est à l'origine de l'initiative du fameux couvre-chef.

3. C'est révolutionnaire. Parce que vers 1675, les paysans bretons s'étaient coiffés de couvre-chefs écarlates pour - également - protester contre une mesure fiscale du roi Soleil : le papier timbré, ancêtre de notre actuel timbre fiscal.

l'Histoire.

L'usine Armor Lux, à Quimper L'usine Armor Lux, à Quimper © AFP

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de SJDP
  • Le blog de SJDP
  • : Actualités locales cantonales etnationales Revue de presse Evements Pont St Esprit Canton france
  • Contact

Recherche