Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 23:23

LA LETTREde Louis Esparza n° 166 Pont-St-Esprit, le 8 mai 2013

 

Le ’’mur des cons’’ : initié par le Syndicat de la magistrature, on y trouve, par exemple, le nom du général Schmitt, dont la fille a été sauvagement assassinée dans le RER, et qui a fait preuve d'une dignité extraordinaire lors du procès de l’assassin multirécidiviste. Mais, le général s'est ensuite battu contre la libération des multirécidivistes, ce qui lui vaut le mépris haineux de ces magistrats.

Simple péripétie ou signe révélateur de notre époque, il n’y a pas si longtemps, personne n’aurait osé faire un tel ‘’mur’’, même dans l’intimité la plus obscure de son cerveau. Aujourd’hui, il s’affiche.

Ce ‘’mur’’ n’est pas sans rappeler ce que faisaient les sycophantes locaux lors des dernières municipales avec leurs blogs anonymes, qui tiraient à boulets rouges sur ceux qui n’avaient pas le bon goût d’être de leur bord. Les élections passées, ces blogs ont été mis en veilleuse, mais il n’est pas impossible qu’ils reprennent du service quand s’ouvrira la campagne. Enfin, on est prévenu…

Cela dit, qu’au niveau national, un syndicat de magistrats se distingue de la sorte, montre, comme aurait dit Brassens : ‘’qu’il y a quelque chose de pourri au royaume de Thémis…’’.

 

L’agglo, souci number one : volonté politique traduite par la loi, depuis quelques années on met en place des intercommunalités, auxquelles les communes sont tenues de transférer certaines prérogatives et compétences (pour reprendre la terminologie consacrée). C’est ainsi, en ce qui nous concerne, que s’est créée la communauté de communes RCL (Rhône-Cèze-Languedoc), laquelle a disparu le 1er janvier, en s’intégrant dans une plus grande structure, l’agglo (Communauté d’agglomération du Gard Rhodanien) regroupant toutes les communes concernées.

Ainsi, petit à petit, les communes sont dépouillées de bon nombre de leurs compétences, donc de leur pouvoir, au profit des intercommunalités, en l’occurrence l’agglo, pour ce qui nous concerne.

 

Au problème politique posé par ces transferts de pouvoir, s’ajoute un problème de gestion et de représentativité. En effet, l’agglo est dirigée par un conseil composé de membres issus des conseils municipaux des communes concernées. Mais, comme ils sont désignés par eux-mêmes, on ne retrouve à l’agglo que des élus proches des maires, à l’exclusion de ceux de l’opposition. Ce qui prive ces élus d’opposition du contrôle de gestion, qui est leur raison d’être.

En résumé, l’agglo est dirigée par un conseil qui, en plus de ne pas être représentatif des électeurs, peut gérer les affaires avec une transparence relative …et l’on sait où cela peut mener.

 

Quand s’est créée RCL, j’ai saisi le ministre concerné, à l’époque Nicolas Sarkozy, et notre député, Jean-Marc Roubaud : échanges de courriers, reconnaissance par le ministre qu’il y avait un problème de représentativité démocratique et qu’il fallait corriger cela, etc.. Mais pour l’heure, rien n’a changé et, à notre agglo, ne siègent que des élus de la majorité…

 

D’autre part, on a déjà évoqué ici divers rapports (voir lettres 153 et 156), dont celui du député (pourtant Socialiste), René Dosière qui conclut : «…par l’effet de masse, les regroupements de communes promettaient des économies, et on assiste au contraire à une explosion des dépenses…l’appartenance à une intercommunalité tend à accroître les impôts locaux…au lieu de mutualiser on a multiplié, etc.». Il n’est donc pas étonnant que notre agglo soit mal gérée et, en y regardant de près, il s’avère même qu’elle l’est aussi mal que l’était notre commune au début des années 90, quand j’ai commencé à tirer la sonnette d’alarme... bref, il serait temps de réagir.

 

Ainsi, les élus qui sortiront des urnes municipales de mars prochain, devront avoir pour premier souci de se pencher sur la question de l’agglo. Et, comme en sortir n’est pas possible, il devront s’y investir vraiment, pour y imposer une gestion plus rigoureuse, sinon c’est très vite que l’agglo deviendra aussi pesante pour les contribuables que l’est encore notre commune.

Et ceci d’autant plus que c’est un débat que les élus évitent généralement… Peut-être parce qu’ils considèrent que leurs électeurs n’ont pas le niveau pour comprendre, à moins que ce soient eux qui n’aient pas le niveau suffisant pour leur expliquer.

 

La pensée du jour : la baisse du niveau intellectuel fait que la réalité devient médiocre,

mais allez expliquer cela… (Karl Lagerfeld)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jp 12/05/2013 19:21

de retour aprés quelques jours d'abscence je vois que le courage n'est toujours pas la qualité première de certains individus, les insultes sont de retours elles aussi comme au bon vieux temps des
laches

QUAND ON EST CON ON EST CON 09/05/2013 13:48

prendre une citation de karl lagerfeld, un type qui est le pygmalion de la péripatétienne zahia et du manneuin sans cerveau baptiste giabiconnerie, la chanson de gainsbourg requiem pour un con
est
parfaitement adapté à louis esparza, brassens a aussi écrit "quand on est con on est con".

chiche 08/05/2013 13:52

on veut voir publier les lettres réponses de Sarko à Loulou, allez chiche ou alors ce n'est que vantardise, esbroufe et vanité?

Présentation

  • : Le blog de SJDP
  • Le blog de SJDP
  • : Actualités locales cantonales etnationales Revue de presse Evements Pont St Esprit Canton france
  • Contact

Recherche