Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 18:53

LA LETTREde Louis Esparza n° 167 Pont-St-Esprit, le 18 mai 2013

 

On n’arrête pas le progrès, et la précarité de l’emploi qui va avec : à la demande de La Poste, certains rues ont été renommées pour être plus visibles, et les numéros des maisons devront désormais apparaître clairement. Ceci, afin de faciliter le travail des facteurs, nous dit-on…

De plus, assez rapidement, comme cela se fait déjà ailleurs, quand l’adresse du destinataire sera mal libellée, ou incomplète (absence du numéro de la maison, par exemple), la lettre ne sera pas remise, mais envoyée au centre des plis non-distribués.

C’est là qu’elle pourra être réclamée mais, par l’expéditeur uniquement, qui devra remplir un dossier et répondre à un tas de questions pour prouver que c’est bien lui qui l’a envoyée… Et la lettre lui sera retournée dans les 3 semaines qui suivront. Autant dire que, dans la plupart des cas, l’expéditeur ne la réclamera pas, si en faire une autre lui pose moins de problèmes.

 

Quand on pense qu’il n’y a pas si longtemps, le facteur connaissait tout le monde, distribuait le courrier même quand il manquait le nom de la rue et, qu’à la campagne notamment, on le faisait entrer pour lui servir un gorgeon… Vraiment, quel ‘’progrès’’ accompli en quelques années !

Et ceci, à cause de l’important turn-over lié à la précarité de l’emploi, devenu méthode de management. Bref, on n’arrête pas le progrès, mais est-ce bien là un progrès ?…

 

L’inévitable politisation des élections municipales : jusqu’à présent, aux municipales, on pouvait éluder la question politique, en partant du principe qu’une commune peut très bien être gérée simplement avec un peu de bon sens, de réalisme, et la notion de l’intérêt commun (on fera ici abstraction du fait que ce sont les conseillers municipaux qui élisent les sénateurs, élection éminemment politique, si ce n’est que son incidence sur la vie de la commune est assez indirecte).

Cela dit, comme on l’a vu dans la dernière lettre, le développement des communautés de communes (l’agglo en ce qui nous concerne), auxquelles on transfère une partie des compétences des communes, diminue d’autant le pouvoir des élus municipaux. Ces transferts ne leur échappent pas complètement, puisque ce sont eux qui vont siéger à la communauté, si ce n’est qu’ils vont y arriver en simples conseillers, comme les autres élus des autres communes.

C’est ainsi qu’au sein des conseils de communautés, les élus se rapprochent naturellement les uns des autres en fonction de leurs sensibilités, pour former des groupes d’appartenance politique. Puis ils élisent leur président, qui sera naturellement issu du parti majoritairement représenté à la communauté ; de même pour les autres postes et pour les orientations qui seront prises…

Ainsi, les partis dominant au sein des communes devenant les dirigeants des communautés, désormais, un maire ne peut plus se dire hors des partis vu que, arrivé à sa communauté, il se rattachera inévitablement à l’un des grands partis représentés.

 

Si on prend l’exemple de Pont, notre maire est classé divers gauche, apparenté socialiste, à la tête d’une majorité municipale où siègent les dirigeants locaux du PS et du PC. Ainsi, au sein de l’agglo, il s’associe naturellement à ses amis Socialistes, actuellement majoritaires, qui dirigent donc l’agglo. Situation qui pourrait changer après les municipales, si bon nombre de mairies de l’agglo passent de gauche à droite…

D’où, en ce qui nous concerne, l’intérêt d’avoir une liste divers droite aux prochaines municipales, afin de rassembler au maximum et renverser les sortants divers gauche. D’autant qu’ailleurs, à Bagnols notamment, s’ils font de même, on pourrait avoir un changement de majorité à l’agglo…

En résumé, la politisation des municipales est devenue inévitable, du fait que le parti qui domine dans les communes dirige l’agglo, dont les décisions concernent les communes.

 

La pensée du jour : c’est en allant vers la mer que les fleuves sont fidèles à leurs sources.

(Jean Jaurès)

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

risible 18/05/2013 18:49

Si l'UMP était à droite ça se saurait depuis le temps.

Présentation

  • : Le blog de SJDP
  • Le blog de SJDP
  • : Actualités locales cantonales etnationales Revue de presse Evements Pont St Esprit Canton france
  • Contact

Recherche