Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 07:08

LA LETTREde Louis Esparza n° 169 Pont-St-Esprit, le 14 juin 2013

 

 

La majorité n’aime pas les saints :c’est ainsi qu’elle a débaptisé le chemin Saint-Joseph dans sa totalité, pour lui donner le nom d’une personnalité locale, alors qu’elle aurait pu ne débaptiser que la partie située avant le croisement avec le chemin de Gaujac, sans préjudice aucun pour la personnalité honorée.

Il faut donc en déduire que la majorité a profité de l’occasion pour sanctionner Saint-Joseph. Et une petite victoire de plus pour les laïcards forcenés de la majorité municipale. Comme dirait l’autre : profitez-en bien, qu’en 2014, ça pourrait changer…

 

Le fichage des citoyens :combattu méthodiquement par la gauche quand elle est dans l’opposition, mais une fois arrivée aux affaires, c’est une autre histoire… C’est ainsi que la majorité municipale vient de mettre en place la nouvelle numérotation des maisons, qu’implique le management ‘’moderne’’ de la Poste : précarisation de l’emploi et fort turnover (voir lettre 167).

Et ce n’est pas tout, en même temps que la nouvelle numérotation, est mis en place un repérage GPS, pour faciliter notamment la rapidité d’accès des secours, nous dit-on…alors que nos pompiers connaissent pratiquement tout le monde. Est-ce à dire que pour eux, aussi, on prévoit un management fondé sur la précarité de l’emploi et un fort turnover ? L’avenir nous le dira.

Cela dit, imaginons un instant que les élus de l’actuelle majorité soient dans l’opposition, il est clair qu’ils seraient montés au créneau pour protester contre l’atteinte à la vie privée, aux libertés individuelles, etc., que représente la localisation GPS ; comme ils l’ont fait jadis avec la vidéosurveillance, qu’ils développent sans cesse depuis qu’ils sont arrivés aux affaires.

Enfin, désormais nous avons tous notre domicile fiché et localisé. Reste plus qu’à nous poser une puce sous-cutanée pour nous suivre au mètre près…ne riez pas, ça viendra, si on en croit le principe de Gabor : « tout ce qui est techniquement faisable sera réalisé, que cette réalisation soit jugée moralement bonne ou condamnable… ».

 

Le Père Fouettard écrit à Harlem Désir :dans une lettre en date du 13 juin, adressée au patron du PS (avec assez de personnes en copie pour qu’elle finisse sur Internet), notre bon maire s’indigne de la nomination de René Stéfanini (notre ancien Directeur des services), comme coordinateur du PS pour les municipales à Marseille et Aix, et demande implicitement qu’il soit relevé de cette fonction, en lui taillant un costume qui l’habille pour un moment. Qu’on en juge :  « Plusieurs faits m’ont conduit à entamer une procédure disciplinaire à l’encontre de Monsieur Stéfanini. Suite à sa mutation à Marseille Métropole, cette action disciplinaire m’a échappé et je ne suis pas sûr que cette collectivité l’ait poursuivie. J’ai été amené par ailleurs à déposer plusieurs plaintes…L’une d’entre elles pour favoritisme, vise explicitement, entre autres, Monsieur Stéfanini. C’est maintenant à la justice de statuer». Bigre !

 

Et notre tailleur de costumes en chef de poursuivre : « Je ne suis pas membre du PS mais ai toujours été un sympathisant. A ce titre, j’ai soutenu les candidats locaux et nationaux de façon constante…J’étais sur les listes de soutien à François Mitterrand…Je ne me suis jamais écarté de cette ligne y compris ces derniers temps : différents élus actuels du PS peuvent le confirmer ». A part ça, notre brave et peu rancunier maire peut bien se revendiquer d’être apolitique…

 

Enfin, toujours à propos de la nomination de Stéfanini comme coordinateur électoral, notre sympathisant socialiste profite de l’occasion pour remonter les bretelles à Harlem Désir lui-même : «…cette nomination est un rude coup à la confiance que je portais au PS…quand on parle de moralisation de la vie politique, il faut harmoniser ses actes avec ses dires : dans ce cas précis on est loin du compte ! ». Après avoir pris ça dans les gencives, le pauvre Harlem va-t-il s’en relever ?

D’autant qu’il n’est pas dit que la justice condamne un fonctionnaire qui peut se prévaloir d’avoir exécuté les ordres…en tout état de cause, pour l’heure, coupable de rien, suspect seulement.

Bref, notre gentil maire aurait des ennuis avec ses amis du PS, qu’il ne réagirait pas de la sorte…

 

La pensée du jour : quand je cesserai de m’indigner, j’aurai commencé ma vieillesse.

(André Gide)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

contribuable pont 15/06/2013 17:31

http://pont-saint-esprit.rassemblement-contribuables.fr/2013/06/rire-pour-ne-pas-pleurer-par-rcs.html

contribuable pont 15/06/2013 17:30

Une autre vision diamétralement opposé à cette lettre avec cet article du site des contribuables spiripontains sur le scandale stefanini

paf le chien 15/06/2013 12:16

JP bien sur qu'Esparza a le droit d'écrire et de défendre le DGS, au moins les choses sont claires et transparentes, on sait pour qui il roule en sous main.
Je suis de droite et jamais je ne donnerai ma voix à ce type

jp 15/06/2013 11:15

Je ne pense pas que Mr Esparza défende l'ancien DGS, il fait un constat tout simplement ce qu'il a tout à fait le droit de faire, maintenant pour le reste il n' y a que les urnes qui le diront
(2014) mais je vois que certains écrits choquent en 2013 alors quand 2010 ont tué à longueurs de journée

Adieu et bonne retraite 15/06/2013 08:58

Merci Monsieur Esparza de cette lettre, vous venez de vous tuer politiquement, car défendre l'ancien DGS encore aujourd'hui montre bien votre totale inculture et une totale et profonde
méconnaissance de la ville de Pont Saint Esprit.

La vraie droite vous remercie des ces éclaircissements.

Présentation

  • : Le blog de SJDP
  • Le blog de SJDP
  • : Actualités locales cantonales etnationales Revue de presse Evements Pont St Esprit Canton france
  • Contact

Recherche