Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 14:15

LA LETTREde Louis Esparza n° 172 Pont-St-Esprit, le 24 juillet 2013

 

La crise ? Quelle crise ? Seuls quelques magazines spécialisés en ont parlé : en l’espace d’un an, les 500 plus grosses fortunes de France ont augmenté de 20%… Pour les fortunes de moindre importance, c’est un peu moins et, pour le reste des Français, les revenus et rémunérations ont baissé au point que l’activité commerciale s’en ressent, et que les observateurs dignes de ce nom affirment, qu’en dépit des dénégations de ceux qui nous gouvernent et autres pratiquants de la méthode Coué, on est vraiment entré en récession…

Cela dit, la crise n’est pas pour tout le monde et, heureusement que c’est la gauche qui est aux affaires, sinon, on en entendrait parler dans tous les médias. Toutefois on peut se poser la question : est-ce bien de crise qu’il s’agit, quand les plus fortunés, eux, s’enrichissent toujours plus ?

Jadis, la gauche avait l’apanage de combattre ce genre de scandale mais, maintenant, elle a Mélanchon qui, à l’occasion, pousse un coup de gueule en forme d’aboiement et, quand il se repose la voix, c’est Montebourg qui prend le relais… Et les gogos de se réjouir en se répétant entre eux : « tu as vu ce qu’il leur a mis !… ». Et tous de se satisfaire de ces vociférations sans conséquence. Comme dit le proverbe : le chien aboie, la caravane passe.

Ainsi, force est de constater qu’avec Hollande au pouvoir c’est pire qu’avec Sarko (qu’à gauche on appelait le ‘’Président des riches’’), mais ne le répétez pas, car il ne faut pas désespérer les pauvres qui votent à gauche : ‘’parce que la gauche, c’est mieux !’’… surtout pour les grosses fortunes.

 

Un comportement à géométrie variable : comme en ont profité télés et médias pour en faire leurs choux gras, Greenpeace a fait preuve de force ingéniosité, pour franchir la clôture de la centrale du Tricastin, afin de démontrer qu’elle est mal protégée des terroristes qui pourraient, etc.. Si ce n’est que face à de vrais terroristes, les gardiens auraient peut-être fait parler la poudre de leurs armes, au lieu de jouer aux monos de colo face à des ados récalcitrants…

Cela dit, pendant que les provocateurs de Greenpeace et leurs amis écolos tapent sur le nucléaire, empêchent l’exploitation des gaz de schistes, les forages pétroliers à grande profondeur et les OGM - ce qui nous rend de plus en plus dépendants - aux USA, la maison mère de Greenpeace laisse se développer tout ce qu’ils empêchent chez nous. Si bien que les Américains prévoient d’avoir leur autonomie énergétique avant 10 ans, et une baisse notoire du prix des énergies…

Alors, pourquoi Greenpeace et les écolos sont-ils si virulents en France et si doux aux USA ?… Ne cherchez pas la réponse chez les commentateurs de la télé, mais vous pouvez quand même avoir une idée, ‘’en faisant travailler vos petites cellules grises’’, comme dirait Hercule Poirot.

 

Mais non, mais non, il n’y a pas eu de sabotage à la SNCF : c’est ce qu’expliquent les médias nationaux après la tragédie de Brétigny, en ajoutant que si les détrousseurs de voyageurs (qui ont déjà quelques exploits à leur palmarès ), étaient sur place, c’est évidemment pure coïncidence…

De plus, ils recommandent de ne pas prêter attention aux aigris qui professent que, depuis le début du chemin de fer (au 19ième siècle), une éclisse est montée avec plusieurs boulons et rondelles freins, de façon à ne plus avoir à y revenir, et qu’il n’y a jamais eu de problème avant Brétigny… Non ! Non ! Ne croyez pas cela, c’est pur mensonge, car on connaît l’origine de l’accident, c’est le manque d’entretien, comme l’a confessé le patron de la SNCF en se frappant sur la poitrine… Autrement dit, une éclisse peut se déboulonner toute seule et, une fois sur le ballast, se ressaisir et faire un bond d’une paire de mètres pour aller se loger, juste, dans la partie active d’un aiguillage…

Bref, restons-en là en nous gardant de toute autre hypothèse, qui ne pourrait que provoquer ceux dont on craint les réactions… et continuons d’ignorer ce que disait ce pessimiste de Montesquieu : « à acheter la paix, on se met en situation de la payer toujours plus cher ».

 

De la maison médicale au terrain d’accueil : au conseil municipal du 26 juin, la majorité a décidé du devenir du Champ de Mars : il sera inconstructible, réservé aux espaces verts et à l’accueil des touristes de passage. Quand on sait que ‘’les gens du voyage’’, sont aussi de passage, on imagine la suite, même si un terrain leur est dédié ailleurs sur le territoire de Pont. D’autant qu’on peut lire dans le journal du 23 juillet 2013 qu’à Bagnols, les gens du voyage n’ont pas voulu du terrain qui leur est réservé, et se sont installés d’autorité sur un autre terrain municipal, pourtant clôturé et fermé…

Mais enfin, pour ce qui nous concerne, les projets de la majorité sont valables jusqu’en mars prochain, où vous aurez l’occasion de faire entendre votre voix…pour un autre choix.

 

La pensée du jour : si j’étais morte et enterrée, et que j’entende votre voix, mon cœur en alerte

tout au fond de la tombe, se réjouirait… ( Audrey Hepburn, ‘’Vacances romaines’’)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de SJDP
  • Le blog de SJDP
  • : Actualités locales cantonales etnationales Revue de presse Evements Pont St Esprit Canton france
  • Contact

Recherche