Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 03:18

"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell

 

Le gaz de schiste sera exempté d’étude d’impact environnemental en Europe

Le gaz de schiste sera exempté d'étude d'impact environnemental en Europe - Basta !

Les lobbys pétroliers et gaziers se frottent les mains. Le 12 mars, le Parlement européen a adopté la révision de la directive portant sur les Études d’impact environnemental (EIE). Et a décidé que les activités d’exploration et d’extraction des hydrocarbures de schiste seront exemptées d’études d’impact environnemental. Une telle étude est pourtant obligatoire pour près de 200 types de projets, tels que la construction de ponts, de ports, d’autoroutes, de décharges de déchets ou d’élevages intensifs.

Ces études, de nature technique, ont été développées depuis les années 1970, et dans certains cas sont devenues obligatoires pour apprécier les conséquences environnementales de la réalisation de projets d’aménagement et d’infrastructures publics et privés qui, par l’importance de leurs dimensions ou leurs incidences sur le milieu naturel, pourraient porter atteinte à ce dernier. Après l’analyse du projet, et une éventuelle consultation publique, une telle étude émet des recommandations afin de « limiter, atténuer ou compenser les impacts négatifs du projet ». Environ 5 000 études de ce type seraient menées chaque année en France.

La fin des « lourdeurs administratives » et « exigences inutiles », selon les lobbys

La nouvelle directive européenne prévoit que de nouveaux facteurs environnementaux tels que la biodiversité et le changement climatique soient pris en compte dans les études. Fruit d’un compromis avec le Conseil européen, où siègent les représentants des États membres, la nouvelle directive a été approuvée par le Parlement européen (avec 528 voix pour, 135 contre et 15 abstentions). Ses promoteurs avancent qu’elle permettra « de rendre les méthodes d’évaluation plus claires, de faciliter la participation du public, d’inclure des règles plus strictes pour lutter contre les conflits d’intérêt, et de limiter les recours aux dérogations ». Par exemple, la nouvelle directive prévoit que les États membres de l’UE devront assurer une « séparation fonctionnelle » entre l’autorité compétente pour mener l’étude et le promoteur du projet. Ce qui semble bien être un minimum !

En revanche, le texte voté exempte les activités d’exploration et d’extraction des hydrocarbures de schiste de l’obligation d’une étude d’impact environnemental. Le Parti Populaire européen (PPE) – la droite européenne – a salué un texte qui « permet de réduire les lourdeurs administratives pour les porteurs de projets ». De son côté, l’Association internationale des producteurs de gaz et de pétrole (OGP) s’est réjoui d’une décision qui n’impose pas « des exigences inutiles » et permet « l’évaluation des ressources énergétiques nationales ». Insistant lourdement sur l’intérêt d’explorer les potentielles réserves européenne de gaz de schiste en Europe, le lobby pétrolier et gazier considère que la décision du Parlement est « un pas en avant pour rendre l’Europe plus compétitive ».

De l’amiante pour fracturer la roche…

En première lecture, le Parlement européen avait pourtant introduit les activités d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures de schiste dans la liste des activités obligatoirement soumises à une étude d’impact environnemental, comme l’avait réclamé la société civile. En janvier dernier, craignant que les États membres refusent cette proposition, plusieurs centaines d’organisations de la société civile ont appelé les institutions européennes à « un sursaut de sagesse » (voir notre article). Finalement, la Pologne et le Royaume-Uni, plus soucieux de faciliter les projets pétroliers et gaziers sur leur territoire que de satisfaire aux demandes de la société civile et des nombreuses régions et communes désireuses d’interdire ou encadrer l’usage de la fracturation hydraulique, auront eu gain de cause.

Ce ne sont pourtant pas les preuves qui manquent pour décrire les graves conséquences environnementales de l’usage de la fracturation hydraulique, y compris dans l’étape exploratoire, avant même la phase d’exploitation. Ainsi, une récente étude de l’Office américain de géologie démontre que l’usage de la fracturation hydraulique peut générer des tremblements de terre pouvant atteindre 5,7 sur l’échelle de Richter. Au même moment, la production de gaz issu de la fracturation hydraulique vient d’être stoppée dans le Queensland en Australie après la découverte d’amiante dans les fluides de forage résultant de l’utilisation de la fracturation hydraulique. Toujours insuffisant pour déclencher une étude d’impact environnemental préalable ?

 

Par Maxime Combes sur Basta !.

 

Il grand temps d'être hypervigilent et prét à l'action

 

Repost 0
Published by SJDP
commenter cet article
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 23:27

3.JPG

Repost 0
Published by SJDP
commenter cet article
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 21:16

2.JPG

Repost 0
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 22:18

Gaz de schiste: Les "menaces" algériennes sur la Tunisie

   

 

Tunisie : Le nouveau projet que lancera l'Algérie, l’année prochaine, et qui consiste au grand transfert d’eau du sud vers la région des Hauts Plateaux, semble susciter les craintes de la Tunisie.



Ce grand transfert d'eau se fera à partir de la nappe albienne, le plus grand réservoir d’eau douce souterraine au monde, avec près de 40.000 milliards de mètres cube, contenus dans une large nappe partagée entre l’Algérie, la Libye et la Tunisie.

Avec ce projet, l’Etat algérien prévoit un grand plan d’aménagement pour développer la région des Hauts plateaux avec notamment, l’encouragement de l’agriculture, la construction de villes nouvelles et d’une nouvelle autoroute; souligne le site Webdo.tn

Le média tunisien souligne que cette nappe, qui est fragile et non renouvelable, risque toutefois d’être touchée par la volonté de l’Algérie d’exploiter le gaz de schiste. Le ministre algérien de l’Energie et des Mines, Youssef Youssfi a déclaré, ainsi, fin février 2014, que «l'Algérie est classée au troisième rang mondial en termes de possession d'hydrocarbures non conventionnels», c’est-à-dire, en pétrole et gaz de schiste, entre autres. L’exploitation du gaz de schiste est autorisée en Algérie depuis la révision de la loi sur les hydrocarbures en mars 2013.

Mais, plusieurs associations écologistes s’opposent à l’exploitation de cette nouvelle source d’énergie étant donné les menaces de contamination qu’elles représentent sur l’environnement et les ressources en eau, particulièrement la nappe albienne, richesse partagée entre trois pays du Maghreb.

Pour sa part, le ministre algérien de l’Energie et des Mines, Youssef Youssfi, a promis une exploitation «dans le strict respect de la réglementation en matière de protection des aquifères et de l’environnement».

Les promesses du ministre algérien ne semblent point rassurantes pour le média tunisien qui assure qu'une menace pèse sérieusement sur les ressources en eau d’un pays constamment victime de la sécheresse tel que la Tunisie, et qui voit le spectre de la pénurie se profiler d’ici une dizaine d’années, d’après l’Organisation des Nations Unies (ONU); souligne toujours Webdo.tn


 
Repost 0
Published by SJDP
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 06:29

R_FABREGUE

 

Renè Fabrégue élu nouveau maire à l'unanimité

Les Adjoints

RAMIERE

Jacques Ramiére

COMBIN

Serge Combin

MILLIEN

Christiane Millien

 

LACOUR

Martine Lacour

 

CASADEVALL

Françoise casadeval                   

                                      BOIRON

                                               Daniel Boiron

                                                                           GRASA

                                                                                 Brigitte Grasa

                                                                                                                    GUIGUE

                                                                                                                         Paul-Simon Guigue   

                                                                                                                                                        AURAN

                                                                                                                                                              Emilie Auran

                                                                                                                        FABROL

                                                                                        Sébastien Fabrol

                                                                                     BARNOUIN

                                                                                        Chrystelle Barnouin  

 

                                                   Capture1 

                                                   Agnes Bringuier

                       
                         Capture.JPG

                           Nadine Moréno

 

                 Jean Roche




Repost 0
Published by SJDP - dans St Julien
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 05:24

Je fais appel à toutes les personnes susceptibles d'avoir des photos du conseil d'hier soir de bien vouloir me les faire parvenir si elles en ont envie à jean.roche19@orange.fr je les mettrai en ligne avec  si elles le veulent bien le nom de l'auteur

Repost 0
Published by SJDP - dans St Julien
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 05:11
Repost 0
Published by SJDP
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 01:05

APE

loto ape 2

Repost 0
Published by SJDP - dans St Julien
commenter cet article
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 06:35

DSC00774DSC00772

Repost 0
Published by SJDP - dans Flore
commenter cet article
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 06:28

 

Chers amis, coéquipiers, colistiers

 

 

 

Nous avons beaucoup travaillé ensemble et vécu de bons moments avec les repas fabuleux de Cendra.

 

Nous avons élaboré un très bon programme qui tient compte de l’évolution du 21eme siècle en incluant la transition écologique et énergétique.

 

Un programme, soit il le meilleur du monde, ne suffit pas. Il faut l'engouement de ceux qui le lisent et il faut savoir le faire passer et ceci nous l'avons mal fait. Dommage ! Car toutes les conditions étaient réunies pour faire évoluer très rapidement ce projet et le reporter, c'est remettre à demain, un avenir déjà incertain énergétiquement.

 

Je remercie tous mes coéquipiers : Geneviève, Jacques, Stéphania, Olivier, les deux Stéphanie, Cyrille, Maximin, Crystel, Cyril, Christine, Pierrick, Elodie et Philippe.

 

Pour leur apport logistique, un grand merci à Myriam et Vivette.

 

Pour leur soutien moral, merci encore à Line, Angélique et Josette.

 

Une mention spéciale à Maximin pour les articles et toute l'imprimerie, ainsi qu’à Geneviève pour son accroche, à Jacques pour sa combativité, à Stéphanie et Stéphania pour leurs actions.

 

Je remercie toutes les personnes qui ont cru en notre programme et qui sans hésitation ont voté pour nous. Mon devoir est de les défendre en faisant avancer nos idées au Conseil Municipal.

 

Aussi je continuerai à informer tous les membres de l'équipe par ma boite mail « Action citoyenne ».

 

Nous nous retrouverons au moins une fois par trimestre pour discuter devant un graillon.

 

 

 

Votre dévoué

 

Jean

 

 

 

PS- Sachez que je serai très vigilant sur tout ce qui concernera les dépenses et les investissements

 

Repost 0
Published by SJDP - dans St Julien
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de SJDP
  • Le blog de SJDP
  • : Actualités locales cantonales etnationales Revue de presse Evements Pont St Esprit Canton france
  • Contact

Recherche